LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation


- Des oeuvres de Christine Remacle, Adolpho Avril et Léon Louis sélectionnées par Jean-Louis Faravel sont actuellement exposées à la troisième biennale des Arts Partagés à Saint-Trojan les Bains (Ile d'Oléron, F) et ce, jusqu'au 16 juillet.

Plus d'infos ici

Laura Delvaux expose une sculpture inédite  pour  "Black Boxes" au centre d'art contemporain Faux Mouvement de Metz (F). Cette exposition a lieu  en collaboration avec la Province de Luxembourg. Vernissage le 6 juillet en présence de l'artiste et d'Anaïd Ferté son animatrice d'atelier

chooler supervue

 

Nous prendrons un peu de vacances dès le 21 juillet et le mois d'août marquera le retour des résidences...



jsus triste

 

L'Évangile doré de Jésus-Triste

Une œuvre collective sous l'égide du Professeur A, dans la collection Knock Outsider! Editions FRMK 
À paraître le 22 juin.

Embarquez-vous pour une épopée flamboyante dans le sillage de Jésus-Triste et découvrez comment une femme devenue homme est morte pour prendre sur elle toute la tristesse du monde ! S'inspirant de Gustave doré, artistes handicapés normaux et artistes handicapés spéciaux revisitent les images du graveur, mais surtout créent un nouveau récit. Au cours des différentes résidences à La "S" Grand Atelier consacrées au projet, des duos se sont formés, l'un dessinant, l'autre gravant. Quant au résultat, il est tout simplement brillant : c'est riche, c'est beau, c'est drôle. C'est un nouveau triomphe de la mixité



aff guislain avelua corr4

À compter du 23 juin, le musée du Museum Dr Guislain célèbre une religion nouvelle, faite d'amour et d'imagination, en proposant l'exposition Ave Luïa, une oasis artistique et religieuse. Rejetant les dogmes mais embrassant tous les supports, les artistes de La « S » posent un regard neuf sur les récits bibliques et offrent un Tout Nouveau testament selon La « S », avec les Choolers pour subjuguer les foules ! Ce sera également l'occasion de fêter l'avènement de L'Évangile doré de Jésus-Triste ! 

Ave Luïa (collections abcd/ Bruno Decharme et Antoine de Galbert, Paris)  du 23 juin au 15 octobre, Museum Dr Guislain, Jozef Guislainstraat 43, 9000 Gent, Belgique.



18595652 1531639526855262 8466654809839344439 o

 

Le 22 juin, Philippe Dafonseca  exposera une série d'oeuvres (sélectionnées par Gérard Preszow assisté de Magalie Thiaude) au musée  Art & Marges musée de Bruxelles.

Il sera accompagné de Michiel De Jaeger qui participera à la table ronde « Kifékoi ».

Les oeuvres de cette exposition n’auraient sans doute pas vu le jour, ou du moins pas sous ces formes-là, sans l’environnement qui a présidé à leur création, celui d’un atelier collectif institutionnel ou d’un compagnonnage privé. Elles sont chacune fruit de rencontres, entre une personne en défaut d’autonomie sociale ou mentale et un animateur d’atelier, artiste, complice. Parfois plusieurs.

A propos de la 'S' Grand Atelier

Située au cœur des Ardennes Belges, l’association La « S » Grand Atelier propose une série d’ateliers de création (arts plastiques et arts de la scène) pour des artistes mentalement déficients.

 Loin de toute considération compassionnelle, ces ateliers sont encadrés par une équipe de professionnels de l’art et diffusent largement les œuvres produites, dans tous les milieux culturels.

The Museum of Everything presents CEC La Hesse from The Museum of Everything on Vimeo.

 

La "S" fonctionne également comme un laboratoire grâce à des résidences artistiques d’interactions et d’expérimentations diverses entre ces artistes communément appelés « outsiders » et des artistes contemporains.

La « S » questionne un nouveau rapport à l’art dans ce domaine de l’art outsider, mais aussi du côté des pratiques courantes des artistes contemporains.

Au lieu de renfermer ses pratiques de création dans l’enceinte rassurante des catégories qui les isolent sous prétexte de les protéger du contact avec l’art contemporain, La « S » souhaite au contraire provoquer des rencontres dont les enjeux reposent avant tout sur les compétences artistiques de son public et non pas seulement sur ses déficiences (même si ces déficiences sont la source des singularités formelles).

Une attention particulière est portée au caractère éthique de chaque projet, La « S » se portant garant du respect de chaque artiste accueilli en son sein.