LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation

Propagandic Ardennic (Mai 2013)

En collaboration avec : Thomas Maileander



Marseillais d’origine mais vivant et travaillant à Paris, Thomas Mailaender est un photographe largement reconnu dans la sphère de l’art contemporain. Son travail relève également de la sculpture, de la collecte d’images, avec un art de la mise en scène et du détournement tout personnel. Fin 2011 il contacte la Hesse car il a vu un clip du groupe « Won Kinny White » sur le net…Il souhaite découvrir ce lieu de création étrange situé dans un environnement à cent lieues du sien… En venant à Vielsalm, Thomas a ainsi pu rencontrer Dominique Théate, dont l’univers l’a immédiatement intéressé. Lors d’un premier séjour à La « S », il a commencé par enregistrer les histoires de Dominique et par le photographier afin de se familiariser avec son univers. Il lui a ensuite proposé de se mettre dans la peau des personnages dont il parle toute la journée et de l’enregistrer. Ensemble ils ont également réalisé une vidéo qui met Dominique en scène au volant d’une BMW, voiture qui a une place de choix dans sa mythologie personnelle. Il s’agissait avant tout de faire connaissance, d’expérimenter différentes choses pour essayer de trouver une manière équitable de collaborer. L’idée de cette résidence est une confrontation directe entre deux univers. Thomas est revenu à Vielsalm pour réaliser une série de céramiques avec son comparse. Il a fallu imaginer un nouveau protocole de travail, en passant par une phase de dessins en commun et de nombreuses discussions…ou tout au moins une écoute des logorrhées de Dominique Thomas constate que Dominique est un vrai fan. Il a mis en place sa propre mythologie dans laquelle gravitent plusieurs idoles, souvent américaines, le tout fortement assaisonné à la sauce ardennaise. Des ingrédients dans lesquels se retrouve parfaitement le jeune parisien qui a pu dès lors dresser des ponts entre deux pratiques. De là la réalisation d’un travail céramique à vocation humoristique mais aussi symbolique : une BMW accidentée, des chopes gravées de jeux de mots potaches… Ces étranges mugs nous projettent l’image de deux artistes portant un toast à cette collaboration dont la production décalée n’a d’égal que la qualité de la rencontre …