LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation

L'amour dominical (2019)

collection Knock Outsider !, 9782390220152
24 X 31 cm, 192, impression quadri — couverture cartonnée

Cela aurait pu n’être qu’un récit burlesque, romanesque certes, mais loufoque voire foutraque.

Cela aurait pu aussi être l’ouvrage d’une auteure (D. Goblet), talentueuse et reconnue, qui, dans une démarche empreinte de bons sentiments judéo-chrétiens, se serait mise au service d’un artiste brut (D. Théate) dont la jeunesse s’est fracassée dans un accident de moto…

L’Amour Dominical n’est rien de cela. Récit d’aventure épique et relation d’un improbable triangle amoureux entre Hulk Hogan, la femme à barbe bleue et un orthodontiste criminel, cette création à quatre mains conjugue tout ce qui fait la singularité de Dominique

Goblet avec les obsessions de Dominique Théâte : réinvention langagière, combats de catch et quête de l’amour absolu.

Les aventures du célèbre catcheur et de sa charmante épouse barbu sont rythmées par les nombreuses pages issues du journal de Théate, rédigé au jour le jour sur ordinateur, où il décrit inlassablement son quotidien prosaïque mais aussi ce fatidique accident qui l’a privé d’une réussite conformée dont il projette les fantasmes dans son récit.

La « magnifique Dominique » (surnom officiel attribué par Théate à sa comparse) se confronte ici à une poétique nouvelle, une déconstruction de la fiction dont elle s’empare avec autant de virtuosité graphique que de subjectivité et de profondeur. C’est elle qui, par-delà le plaisir de la lecture d’une histoire rocambolesque, nous invite à la méditation et nous aide à envisager nos propres fragilités et notre finitude.

L’Amour Dominical est l’aboutissement d’une véritable rencontre au long cours, d’une déflagration artistique entre deux mondes (l’art et l’altérité) et du cheminement de deux êtres qui, ensemble, font acte de résilience.