LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation

Oeil en coulisse


Bon nombre d’artistes de La « S » Grand Atelier vouent une certaine fascination pour les arts du spectacle. En découlent dans leurs oeuvres, des évocations du théâtre, de la scène musicale ou encore du cirque et de la danse. Mais aussi des personnages de fiction, des marionnettes et des costumes… Souvenirs d’enfance ou projections, ces corps en mouvement et ces décors fixes peuvent parfois dépeindre le prosaïsme d’une culture populaire mais aussi la légèreté, l’insouciance du jeu scénique.

Peu importe une hypothétique hiérarchie du bon goût ou la grandeur d’une référence, la culture noble et la populaire cohabitent sur un même plateau pour magnifier le quotidien. Dessins et gravures, broderies et costumes, musiciens et danseurs patientent dans la pénombre des coulisses et tendent ensemble vers la lumière pour donner place à la fête et aux rêves, masques découverts. Rideaux !

Exposition du 8 mai au 1er juillet. Vernissage (festif!)le 5 mai à 19h

18049860 10155381689252847 740479505 o 1

A propos de la 'S' Grand Atelier

Située au cœur des Ardennes Belges, l’association La « S » Grand Atelier propose une série d’ateliers de création (arts plastiques et arts de la scène) pour des artistes mentalement déficients.

 Loin de toute considération compassionnelle, ces ateliers sont encadrés par une équipe de professionnels de l’art et diffusent largement les œuvres produites, dans tous les milieux culturels.

The Museum of Everything presents CEC La Hesse from The Museum of Everything on Vimeo.

 

La "S" fonctionne également comme un laboratoire grâce à des résidences artistiques d’interactions et d’expérimentations diverses entre ces artistes communément appelés « outsiders » et des artistes contemporains.

La « S » questionne un nouveau rapport à l’art dans ce domaine de l’art outsider, mais aussi du côté des pratiques courantes des artistes contemporains.

Au lieu de renfermer ses pratiques de création dans l’enceinte rassurante des catégories qui les isolent sous prétexte de les protéger du contact avec l’art contemporain, La « S » souhaite au contraire provoquer des rencontres dont les enjeux reposent avant tout sur les compétences artistiques de son public et non pas seulement sur ses déficiences (même si ces déficiences sont la source des singularités formelles).

Une attention particulière est portée au caractère éthique de chaque projet, La « S » se portant garant du respect de chaque artiste accueilli en son sein.