La 'S' Grand Atelier

Centre d'Art Brut
& Contemporain

The Choolers Place des Chasseurs Ardennais, 31
B-6690 Vielsalm

Tél +32 (0)80 28 11 51
 LaSGrandAtelier
Obsessions (2019)

Le sujet, toujours iconoclaste, du 7ème chapitre du MIMA est la définition de la ' normalité ' dans l'art.

'Obsessions' présente le travail de plus de 20 artistes principalement belges sous forme de dessins, sculptures, céramiques ou installations in situ.

Expressionniste gestuel ou introverti méticuleux, humoristique ou triste l'univers singulier de chacun des artistes se dilate dans la production abondante et la série. Les travaux prouvent une application hors norme dans leurs exécutions qui confine à l'obsession. Les artistes sont-ils pour autant maladivement obsédés par leurs créations ? Les œuvres ne le disent jamais. Pour cette raison nous avons choisi de partager les informations sur les artistes à la fin de l'exposition, afin que le visiteur embrasse les travaux du regard sans à priori, sans refouler sa propre émotion au regard de la personnalité de l'artiste sous prétexte qu'il est différent.

 Depuis 1 siècle, l'art brut ne cesse de fasciner. Au début sans doute, la société est restée incrédule face au talent inattendu d'artistes qu'elle jugeait inaptes et sur lesquels planait, trop souvent encore aujourd'hui, un regard paternaliste et complaisant.

Il est temps de regarder les œuvres pour elles-mêmes, et de reconnaître l'importance de leur contribution à la culture sous toutes ses formes.

Au premier rang des qualités de l'Art Brut, je place le haut degré d'authenticité des sentiments partagés par l'artiste dans son travail, qui peut bien laisser songeur l'artiste lambda. Ces petites pépites de sincérité distillées au gré des œuvres ont une valeur universelle et, à ce titre peut-être, éveillent-elles votre empathie et repoussent-elles un peu les limites communes de la 'normalité' ?

L'exposition 'Obsessions' a été montée en partenariat avec l'équipe de La 'S’Grand Atelier, ses artistes résidents, les artistes animateurs et la participation exceptionnelle de l'artiste marseillais Pakito Bolino. La curatelle est l'œuvre de Bertrand Léonard. La scénographie a été confiée à Sybille Deligne et François De Jonge.

La direction artistique est partagée entre Anne-Françoise Rouche, Alice van den Abeele et Raphaël Cruyt.