LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation

Emmanuel CORDONNIER (1955)

Emmanuel Cordonnier a rejoint l'atelier bois de La « S » Grand Atelier en 2007.

Au départ, « Manu » passe surtout son temps à observer, donnant des coups de mains à l'un ou l'autre de ses collègues. C'est de cette manière qu'il s'intéresse à différentes techniques de montage des structures en bois avant de s'y atteler lui même. Lorsqu'il se décide à réaliser ses propres œuvres, son ancienne vie de travailleur en atelier protégé lui est d'un grand secours. Il retrouve ainsi rapidement les gestes lié au travail du bois. Scier, clouer, ligaturer sont des actions inscrites dans sa mémoire. Cela lui permet d'arriver rapidement à une œuvre de qualité. Il se révèle inventif et crée des structures qui évoquent les arbres.

En 2011, Manu expose ses sculptures à la biennale d'art contemporain « Kunst & Zwalm » près de Gand. Le cadre de l'installation (les jardins du château du Comte d'Urseel à Zwalm) satisfait pleinement l’artiste qui a reçu une éducation aristocratique et aime partager un certain standing et un langage raffiné avec son hôte.

Outre cette création d’arbres aux structures complexes à la fois solides et aériennes, Manu s’engage fin 2011 dans une toute autre démarche : la création de meubles.

En quelques années de fréquentation de l’atelier, il a pu observer le créateur de mobilier Joseph Lambert et s’inspire de la démarche de ce dernier en se la réappropriant complètement. Dès lors la méthode brute et faussement désordonnée de l’habillage des meubles de Joseph devient dans les mains de Manu un assemblage systématique n’utilisant que les seuls clous nécessaires à l’ajustement des matériaux.

Ces derniers sont choisis avec soin par l’artiste qui privilégie toujours les essences de bois les plus précieuses à ses yeux…

Noblesse oblige….