LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation

Gilles LEJEUNE (1984)

Gilles Lejeune est arrivé dans les ateliers plastiques de La « S » Grand Atelier en 2006 alors que rien ne l’y prédisposait. Mal voyant, rien ne présageait qu’il allait rapidement devenir la révélation de l’année 2006 en peinture en en gravure. Ses représentations d’avions sont à la fois douces et profondes avec paradoxalement l’utilisation d’une technique dure et rigoureuse. Des dessins d’un noir profond qui s’envolent sur l’étendue blanche de la feuille avec autant de douceur que celle qui émane de sa personnalité.µ

Anne-Françoise Rouche

Gilles Lejeune dessine, peint, grave des croix. Enfin, ce que l’on prend pour des croix, il s’agirait plutôt d’avions. Il faudrait donc plutôt aller voir chez Ader que chez Malevitch. Même si l’on ne peut s’empêcher de trouver de quelconques similitudes avec ces pionniers de l’aviation ou de la peinture pure – le regard n’est plus vierge après avoir vu des milliers d’images fixes. Et si l’on dit croix, l’on peut difficilement s’empêcher d’y clouer un messie. Si l’on fait abstraction de nos références – et l’on pourrait encore citer Hartung dans les rayures, les références ne servant qu’à préciser un propos –, restent des formes, élémentaires et puissantes, qui surgissent dans le ciel des papiers. Formes habitées de souvenirs visuels que l’on peut y loger mais fonctionnant également seules en tant qu’évidences graphiques. L’on peut donc dire que Gilles Lejeune dessine, peint ou grave des motifs, souvent en croix, croix qui se frôlent, se croisent et forment d’autres motifs qui viennent occuper avec force les deux dimensions des papiers. Et c’est parfois aussi fort qu’un très bon Tápies – même si cela n’a rien à voir.

François Liénard